Avant d'être universitaire, il a d'abord été un acteur du terrain militant. C'est ainsi qu'il a porté un mouvement d'éducation populaire en Italie.
Ettore Gelpi croit davantage en un mouvement social de fond pour changer la société que dans les actions ou les réformes ponctuelles. C'est en ce sens qu'il pense l'éducation, en particulier l'éducation des adultes. Pour Gelpi, le modèle de la formattion, ce serait le voyage, ou plus exactement la découverte.



Ce document a été produit dans le cadre des recherches menées dans l'axe 4 du CREN "Démarche clinique-dialogique en éducation et formation et qualité de vie : expressions, milieux et temporalité"