• Le 17 décembre 2013

L'année 2012 a marqué tout à la fois le troisième centenaire de la naissance de Jean-Jacques Rousseau (1712) et le deux-cent-cinquantième anniversaire de la publication d'Émile ou de l'Éducation (1762).


Livre unique en son genre, traité d'éducation, roman de formation, essai de métaphysique, l'Émile a exercé, dans l'histoire des théories pédagogiques, un rôle séminal sans équivalent. Tantôt célébré, tantôt vilipendé, il reste, aujourd'hui encore, une référence indispensable dans toute discussion sur la nécessité et la possibilité d'une éducation respectueuse du développement naturel de l'enfant.


À l'initiative de la SOFPHIED (Société francophone de philosophie de l'éducation), un colloque a été organisé, au Centre culturel International de Cerisy-la-Salle, avec l'objectif de tirer un bilan en trois volets :
1) Bilan des interprétations savantes (histoire de la philosophie) : comment convient-il aujourd'hui de définir l'entreprise de Rousseau dans cet ouvrage, et ses relations avec la pensée de son siècle ?
2) Bilan de la postérité pédagogique (histoire des doctrines éducatives) : de Pestalozzi à Dewey et jusqu'aux divers courants actuels, quels éléments de l'héritage rousseauiste se sont vu privilégiés en pratique et historiquement décisifs, et avec quels résultats ?
3) Bilan de la fécondité intellectuelle (philosophie de l'éducation) : qu'est-ce qui, dans la problématisation rousseauiste, a conservé une valeur éclairante, indicative ou directrice par rapport aux questions éducatives d'aujourd'hui ? C'est l'ensemble des exposés de cette passionnante rencontre qu'offre le présent volume.


Plus d'information : http://www.editions-hermann.fr/4178-l-emile-de-rousseau-regards-d-aujourd-hui.html