• Le 11 mars 2013

Dans une situation d'enseignement-apprentissage, l'enseignant organise les conditions de la rencontre des élèves avec le savoir. Quelles conditions peut-on identifier ? Comment ces conditions s'agencent-elles entre elles ? Dans la pratique de l'enseignant, qu'est-ce qui détermine l'organisation de ces conditions? Quelle place occupent l'expérience, le rapport aux savoirs, les normes dans cette détermination ?

Dans cet ouvrage une équipe de chercheurs issus de différents champs des sciences de l'éducation, tous formateurs d'enseignants, mène une analyse plurielle pour apporter des éléments de réponse à ces questions.
L'étude porte sur deux séances de mathématiques, au sujet d'un même problème, menées par des enseignants d'expérience et de rapport aux savoirs contrastés ; elle s'appuie sur les séances réalisées en classe et les entretiens d'auto-confrontation menés avec les enseignants. Les études didactiques, psychologiques et sociologiques des chercheurs sont d'abord présentées successivement puis elles sont confrontées et articulées pour prendre en compte l'épaisseur de la pratique enseignante et augmenter l'intelligibilité de sa complexité.

Cette recherche est publiée avec le soutien financier de l'IUFM des Pays de la Loire.

Avec la participation de : P Bourdon, Ph Briaud, I Harle, X Laneelle, T Perez, M Perraudeau  et co-dirigé par M Hersant et C Morin



En savoir plus